Nitassinan, le 4 août 2016 – Le 3 août 2016, le gouvernement fédéral nomme Madame Michèle Audette, innue de Mani-utenam, pour siéger à titre de commissaire.

Le gouvernement fédéral a donné le mandat à la Commission de réaliser un examen systémique pour faire enquête sur les causes sous-jacentes qui contribuent à la violence faite aux femmes et aux filles autochtones ainsi que sur leur grande vulnérabilité face à cette forme de violence en examinant les schémas de violence et les facteurs sous-jacents qui pourraient expliquer pourquoi les taux de violence augmentent et de rendre des comptes à cet égard.

Madame Audette sera l’une des quatre commissaires qui ont été nommé pour assister la commissaire en chef Marion Buller. Les Chefs de la Nation Innue sont fiers de voir un de ses membres nommés pour agir à titre de commissaire au sein de cette Commission d’enquête. Michèle Audette a milité pendant toute sa carrière pour la défense des droits des femmes autochtones. Elle a occupé la fonction de présidente de Femmes autochtones au Québec pendant 6 années. Elle s’est aussi fait élire à la tête de l’Association des femmes autochtones du Canada au plus fort de la lutte pour l’obtention d’une enquête indépendante sur les femmes et les filles autochtones disparues.

La Vice-Chef de la communauté de Uashat mak Mani-utenam, Mme Virginie Michel était présente à l’annonce de la Commission à Gatineau et a déclaré « Michèle Audette possède l’expérience, les qualités et les compétences requises pour apporter sa contribution au sein de la Commission. Elle saura relever l’immense défi qui l’attend. En tant que élue, j’étais très fière de voir une femme de notre communauté et de notre Nation recevoir cette nomination ».

Le Chef de Pakua Shipi, M. Denis Mesténapéo, quoique satisfait de l’institution d’une Commission d’enquête sur les femmes disparues et assassinées, rappelle aux gouvernements fédéral et provincial que « le dossier des enfants disparus de ma communauté demeure sans réponse de la part des gouvernements. Quand vont-ils se décider à faire quelque chose pour faire la lumière sur les enfants disparus de Pakua Shipi. Félicitations à Mme Audette !».

Enfin, le Chef de Unamen Shipu, M. Alain Lalo, a tenu a exprimé que « le gouvernement du Canada garde son plan de match et s’assure de réaliser ses engagements électoraux. Nous félicitons l’équipe du Premier ministre Trudeau. Bravo également à Mme Audette! Nous devons toutefois nous assurer que le gouvernement du Québec sera au rendez-vous. Nous soutenons la position de l’Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador qui exprimait aujourd’hui que le Québec doit répondre à des questions fondamentales sur la sécurité et le traitement de nos sœurs et de nos citoyens dans les systèmes policiers et de justice dans cette province ».

-30-

 

Pour renseignements :

@nationinnue

Serge Ashini Goupil

418 609 0491