La Nation Innue ne veut pas de travaux d’exploration des hydrocarbures à l’Île d’Anticosti

Nitassinan, le 6 février 2016. Soyons clairs dans le débat actuel sur Anticosti: les Chefs de la Nation Innue ne veulent pas de travaux à l’été 2016 et mettront les efforts nécessaires pour empêcher les trois forages prévus par Pétrolia à l’Île d’Anticosti. La Nation Innue et ses communautés membres réaffirment qu’elles possèdent des droits politiques et territoriaux sur Anticosti.

Tel que le mentionne le gouvernement du Québec, la réalité internationale concernant les changements climatiques imposent à tous la prise de décision cohérente concernant nos choix énergétiques. La question des GES demeure également un important enjeu pour la Nation Innue et c’est pourquoi les Chefs de la Nation Innue rejoignent la position du premier ministre et de son ministre : c’était une mauvaise décision de développer un tel projet à Anticosti. Enfin, la Nation Innue profite de l’opportunité actuelle pour réitérer qu’elle est aussi contre le projet Old Harry.

La Nation Innue, en tant que porte-parole des neufs gouvernements locaux, entend défendre les droits, préserver les biens et promouvoir le développement des Premières Nations innues. Elle regroupe les communautés de Mashteuiatsh, Ekuanitshit, Nutashkuan, Unamen Shipu, Pakua Shipi, Matimekush Lac-John, Essipit, Uashat mak Mani-utenam et Pessamit.

– 30 –

Informations :

@nationinnue

www.nationinnue.com

Serge Ashini Goupil

Courriel : ashinigoupil@me.com

Cellulaire : 1 418-609-0491