Anticosti, 20 mai 2016. La Nation Innue et les Élus de la Minganie sont contre la fracturation et l’industrialisation pétrolière de L’Île d’Anticosti. Dans le cadre d’une conférence de presse conjointe tenue à Port-Menier le 20 mai 2016, les Chefs Innus et les Élus désirent affirmer fortement leur opposition à l’exploration et l’exploitation d’hydrocarbures sur l’Île d’Anticosti.

En effet, les Chefs Jean-Charles Piétacho de Ekuanitshit et Rodrigue Wapistan de Nutashkuan – pour la Nation Innue – accompagnés par des élus de la Minganie dont le préfet, Luc Noël, se sont rendus à l’Île pour soutenir M. John Pineault, maire de la municipalité de L’Île-d’Anticosti afin de réaffirmer haut et fort leurs désaccords au projet de la société Hydrocarbure Anticosti.

Ensemble, ils sont unanimes à refuser la fracturation hydraulique ainsi que tout forage pétrolier préparatoire proposé par Hydrocarbure Anticosti et exigent qu’aucuns travaux ne se réalisent autant en 2016 (forage de trois puits pétroliers) qu’en 2017 (fracturation).

Le plus important dans le message qu’ils ont transmis est que la fracturation et l’industrialisation pétrolière de l’Île d’Anticosti n’est pas pour eux une option de mise en valeur durable du territoire. Ils refusent l’exploitation éventuelle de ces hydrocarbures, et donc toute étape expérimentale pouvant y mener.

Enfin, notons qu’un protocole de rapprochement entre les Chefs de la Nation Innue et les élu(e)s nord-côtiers a été signé en mars 2015. Les signataires, Mme Micheline Anctil, présidente de l’assemblée des MRC de la Côte-Nord, pour les élu(e)s de la Côte-Nord et le Chef René Simon, pour la Nation Innue, supportent cette présente démarche.

— 30 —

Pour renseignements :

Sylvie Angel

MRC de Minganie

1 (418) 538-2732 poste 214

Nathalie de Grandpré

MRC de Minganie

1 (418) 538-0010

Serge Ashini Goupil

1 (418) 609 0491

@nationinnue