New York, 12 mai 2016. La Nation Innue a réitéré un message clair au gouvernement du Canada et du Québec à New York concernant l’adhésion du Canada sans condition à la Déclaration des Nations Unies sur les Peuples autochtones (DNUPA).

Le discours[1] livré par l’Honorable Carolyn Bennett, ministre des Affaires autochtones et du Nord, à l’Instance permanente des Nations Unies sur les questions autochtones soulève de grands espoirs pour les Chefs de la Nation Innue.

« Nous remercions la ministre Bennett et le Canada de ce changement d’approche. Les attentes sont grandes dans nos communautés et il est temps d’agir. Nous espérons un processus de mise en œuvre rapide » a mentionné le Chef Jean-Charles Piétacho.

Il rappelle qu’il est temps d’adopter et d’appliquer cette Déclaration. Il faut également s’assurer que le gouvernement du Québec entérinera l’un des principes qui guident la DNUPA, soit celui du consentement préalable, libre et éclairé. Le Québec doit revoir son approche d’imposition de politiques de consultation actuelles qui ne répondent plus aux normes internationales de consentement.

Le Chef Piétacho souligne la justesse des propos de son collègue, le Chef Mike Mckenzie. En effet, M. Mckenzie mentionnait dans un communiqué de presse de ITUM[2] le 11 mai 2016 que « Le droit international est clair en ce qui concerne nos droits à titre de peuple autochtone. Avec une réelle mise en œuvre de la DNUPA, nous allons pouvoir mieux faire valoir nos droits et les faire reconnaitre, particulièrement ceux liés aux territoires et aux ressources naturelles ». Le Chef Piétacho rajoute que l’ensemble des enjeux sociaux, économiques et environnementaux fait aussi l’objet de grandes préoccupations chez nos femmes, nos jeunes et nos aînés.

– 30 –

Pour renseignements :

@nationinnue

Serge Ashini Goupil – 1 418 609 0491

[1] http://nouvelles.gc.ca/web/article-fr.do?nid=1064009&tp=970

[2] http://www.newswire.ca/fr/news-releases/declaration-de-lonu-sur-les-droits-des-peuples-autochtones-pleinement-endossee-par-le-canada–les-innus-de-uashat-mak-mani-utenam-esperent-une-veritable-reconnaissance-de-leurs-droits-ignores-578984391.html