Avis à la Nation Innue

Entente de partage de Atiku

 

Nitassinan, 15 novembre 2017 – Les Chefs de la Nation Innue demandent dès aujourd’hui la collaboration de tous les membres de nos communautés de ne pas se rendre prélever Atiku de la rivière aux Feuilles et de la rivière Georges. Il faut donner une chance au processus de discussions et ce jusqu’à la signature d’une entente de partage du caribou avec les 7 groupes de la Table ronde autochtone sur le caribou de la Péninsule Ungava (TRACPU).

En effet, suite à plusieurs appels et rencontres (plus spécialement celles des 9 et 10 novembre 2017 de Uashat diffusée sur Facebook via www.innuwebtv.com et à la SOCAM) qui se sont tenus entre les chasseurs, experts et représentants innus de la Nation Innue, les élus de la Nation Innue informent qu’il est important et primordial de respecter la signature du document stratégique en lien avec Atiku par l’ensemble des 7 groupes autochtones de la TRACPU. Ce document fut signé le 17 octobre dernier à Montréal et il est le résultat de près de 4 ans de discussions et échanges – sans la présence des gouvernements – entre les Cris, Inuits (au Québec et au Labrador), Naskapi, Innu (au Québec et au Labrador) et les membres de NunatuKavut. Ce document historique – qui est cité par d’autres autochtones à travers le pays – s’intitule : “Il y a longtemps dans l’avenir : le caribou et les peuples autochtones d’Ungava” et est disponible sur le lien suivant peut être lu par tous. Voir également le communiqué de presse du 17 octobre 2017 sur ce lien.

Nous invitons les membres de la Nation Innue à prendre connaissance de ce document qui guidera les actions des 7 groupes autochtones pour les prochaines années. La Nation Innue doit maintenant mettre en œuvre ce document. La priorité actuelle consiste à préparer la première chasse communautaire. Nous invitons principalement les membres de la Nation Innue à lire les pages suivantes :

  • Page 1: Vision et mission
  • Pages 15-16: Déclaration de la Nation Innue
  • Pages 34 et 36: Roues de décision pour prélèvement sur la rivière aux Feuilles et de la rivière George
  • Page 40: Entente de partage autochtone
    • L’entente de partage autochtone est un document fondamental qui établira comment les groupes autochtones se partageront les récoltes limitées en période de rareté. L’entente de partage autochtone consistera à :
      • Élaborer des principes de partage pour assurer un accès équitable entre les groupes autochtones.
      • Déterminer les meilleures façons de s’adapter au changement dans le temps.
      • Trouver des mécanismes pour manipuler des récoltes limitées et allouer aux utilisateurs un accès reflétant les principes identifiés.
      • Faire le suivi des taux de récoltes.
      • Permettre à la TRACPU de surveiller la conformité.
      • Mettre en place des mesures pour diffuser les principes de partage autochtone.

Suite à la rencontre de Uashat des 9 et 10 novembre dernier, les représentants présents se sont tous entendus à l’effet que les Chefs devront convoquer la TRACPU le plus tôt possible pour entreprendre des discussions et faire les efforts appropriés afin de conclure une entente sur le partage autochtone sur Atiku en lien avec la rivière aux Feuilles. L’objectif recherché à court terme est la recherche d’une solution commune de la TRACPU pour une chasse communautaire nationale en décembre 2017 sur le troupeau de la rivière aux Feuilles. Nous travaillons actuellement via les divers experts de notre nation à définir les divers points que devra contenir l’entente de partage (respect, encadrement, définition de chasse communautaire, date, équipements, etc.).

Nous vous tiendrons au courant régulièrement de la suite des choses. Vous pouvez aussi contacter vos autorités locales pour plus d’infos.

En vous remerciant de votre compréhension,

Chef Rodrigue Wapistan, chef porteur du dossier caribou pour la Nation Innue

– 30 –

Source :  @nationinnue – www.nationinnue.com