Anticosti : Victoire pour la protection du Nitassinan

 

Nitassinan, 28 juillet 2017 – Les Chefs des communautés de la Nation Innue félicitent le gouvernement du Québec de soustraire définitivement le territoire de l’île d’Anticosti à l’exploration pétrolière et gazière.

Après plusieurs mois de démarches médiatiques, politiques et juridiques entreprises par les Innus et les représentants politiques de la région de la Côte-Nord, tous peuvent maintenant crier victoire.

Le Chef Jean-Charles Piétacho, qui est le chef porteur de l’enjeu des hydrocarbures pour la Nation Innue, désire souligner le travail accompli solidairement avec John Pineault, maire d’Anticosti, et Luc Noël, préfet de la Minganie pour s’assurer de l’arrêt de l’exploration pétrolière et gazière à l’île d’Anticosti.

Les Innus de Ekuanitshit attendent toujours le jugement dans leur cause portée devant la Cour supérieure contestant les autorisations émises par le Québec pour les forages d’exploration, dossier plaidé au printemps. Par ailleurs, les Innus de Ekuanitshit ont déposé le 26 juillet une autre cause à la Cour fédérale pour contester la décision du ministère des Pêches et des Océans que les forages ne nécessiteraient aucune autorisation fédérale.

Les deux litiges intentés par la communauté ne seront pas retirés pour l’instant puisqu’ils soulèvent d’importantes questions de principe sur l’obligation des gouvernements de consulter les peuples autochtones.

 

Citations :

« Je désire remercier mes confrères Chefs de la Nation Innue pour leur appui tout au long de cette démarche », a déclaré le Chef Piétacho. « Merci sincèrement à M. John Pineault (maire de l’île d’Anticosti) et à M. Luc Noël (préfet de la Minganie). »

« M. le premier ministre Couillard, aujourd’hui marque un grand jour pour le Nitassinan, la Côte-Nord et le Québec. Notre leadership conjoint à tourner la page sur l’exploration pétrolière et gazière sur l’île d’Anticosti rejoint nos aspirations politiques au sein des communautés de la Nation Innue : la recherche d’un équilibre entre les opportunités économiques durables et la protection de notre mode de lien en lien avec le Nitassinan. Soustraire définitivement le territoire de l’île d’Anticosti à l’exploration pétrolière et gazière est une décision sage et amène un message porteur ».

– 30 –

 Source :

Serge Ashini Goupil

ashinigoupil@me.com

Cell : 1 (418) 609-0491